Rechercher

Le scandale de la coloration chimique

Mis à jour : il y a 6 jours



Dans leur vie professionnelle, les coiffeurs travaillent en présence de coloration chimique en moyenne 220 jours par an.


Depuis l’âge de 16 ans, jusqu’à l’âge de 62 ans environ, cela représente 13 640 jours au cours d’une vie de coiffeur !


Le consommateur, lui, se fait appliquer sa coloration en moyenne 1 fois tous les 2 mois, sur une durée de 1 heure, et ce, à partir de 35 ans toujours en moyenne, et ce, parfois jusqu’à la fin de sa vie ce qui représente 210 heures, si l’on considère 70 ans comme moyenne d’âge de fin de vie.


Le coiffeur passe donc 13 430 heures de plus qu’un humain qui exerce un autre métier, au contact de produits tous plus dangereux les uns que les autres, tant pour sa santé physique que psychique car les atteintes neurologiques ne semblent pas rares.


Les perturbateurs endocriniens présents dans les produits colorants chimiques sont désormais connus et le consommateur s’en méfie, mais les neurotoxiques sont eux moins connus, alors qu’ils sont aussi dévastateurs. Les problèmes d’allergies sont eux aussi connus et reconnus, en revanche les problèmes respiratoires le sont beaucoup moins et pourtant ils touchent de nombreux coiffeurs.


Les problèmes les plus répertoriés sont ceux qui touchent la peau des mains des coiffeurs, mais peu de spécialistes se penchent sur les problèmes de dégénérescence rapide du cerveau et pourtant...


Pour moi, qui suis au contact régulier de nombreux coiffeurs, à travers mes interviews pour l'émission Youtube Eve On Air, permettez-moi de vous dire que ces problèmes de santé sont courants, mais cachés, et souvent, je me sens comme Julia Robert dans le film « Irène Brockovitch » essayant de prouver a toxicité des pesticides ou encore Matt Damon dans

« Promised Land » essayant de contrer les revendeurs de gaz de Schiste.


Parkinson touche de nombreux coiffeurs avant l’âge de 60 ans, et bien d’autres souffrent d’emphysèmes alors qu’ils ne fument pas…

Que dit la médecine du travail sur ce phénomène ? A ma connaissance rien, seul le port des gants est recommandé et alors que nous devrions tous travailler avec des masques à gaz et sous hotte aspirante, il n’en est rien, seul l’accent sur l’hygiène est mis sur les salons de coiffure en cette période de coronavirus et c’est grave !


Les marques on joué le jeu en offrant des kits sanitaires mais qu’en est-il de la santé des coiffeurs ? Rien, le vide, le néant abyssal !

C’est dramatique et alors que la profession souffre d’un manque cruel de personnel, seuls les salons adeptes du blond polaire, très en vogue, donnent envie aux jeunes pas encore concernés par ce qui les attend suite à l’utilisation prolongé de tous ces produits nocifs.

Tels les pressings, les ongleries ou les piscines, nous faisons partis des métiers oubliés...


L’image véhiculée étant celle du bien-être, les marques ont tout à gagner de ne pas révéler, ce qui pour moi, représente un des plus gros scandale de l’époque actuelle, et alors que tous pointent du doigt les industriels, les coiffeurs qui sont au nombre de 200 000 environ, créent à mon sens d’aussi gros dégâts ,sans même le savoir…


Nos clients, désormais attachés à l’utilisation de Yuka, changeront à coup sûr plus rapidement que nous, le fonctionnement de notre métier, aussi pour cette raison je partage avec eux, le fruit de mes recherches sur les produits très nocifs contenus dans la plupart des colorations chimiques :



- Hydroxyethyl4,5-diamino pyrazole sulfate

- Naphtol

- Amino-4-hydoxyethylaminoanisol sulfate

- Methylresorcinol

- Ammonium hydroxyde

- Isodium EDTA

- Cocamide MEA TENSIOACTIF

- Limonene

- Sodium lauryl sulfate

- Toluene-2,5diamine sulfate

- Ammonium persulfate

- Nitro-p-hydroxy ethylaminophenol

- Propylene glycol….


Pour ne parler que d’eux, car il y a une quantité énorme d’autres produits toxiques dans les produits colorants et leurs fiches toxicologiques sont parfois bien cachées !


Notons également que le port des gants en coiffure ne protège aucunement du passage des produits dans le sang car ces derniers sont dans une matière perméable, et de cela, personne ne parle non plus ...


#allergie #coiffeurbio #coiffeurvégétal #allergieàlacouleur #couleurnaturelle #solutionnaturelle #coiffeurnature #coiffeurnaturel #couleurnaturelle #colorationnaturelle #solutionallergie #cheveuxallergie #cheveux #coiffeursèvres #coiffeurbioparis #produitschimiques #toxicite #toxicitecoiffure #maladieprofessionnellecoiffure #maladieprofessionnelle #laveritesurlescosmetiques #adieulescons #virgineefira #maladie #couleurvegetale #dangerscoiffeurs #dangerproduittoxique #conseilenimage #morphingintuitif #apparence #poidsdesapparence #relooking #coupecheveuxsec



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout